J12LSL Pontault 28-27 USDK

Les Dunkerquois ont vécu une mauvaise soirée en Seine et Marne mercredi soir…
Les joueurs de l’USDK avaient rendez-vous à Pontault-Combault mercredi soir à l’occasion de la 12ème journée de Lidl Starligue. Si la défense était loin d’être au niveau en 1ère mi-temps, la satisfaction venait du côté offensif. Une attaque quelque peu retrouvée permettait aux Dunkerquois de virer en tête à la pause face à d’accrocheurs Pontellois (15-17).
En seconde période, les hommes de Patrick CAZAL et Arnaud CALBRY allaient continuer sur la lancée mais la blessure au genou du meneur Kornél NAGY allait déstabiliser un collectif encore fragile. Les Dunkerquois allaient une nouvelle fois manquer de maîtrise et laisser passer l’occasion de prendre 2 points chez le promu francilien.
Au sortir de la rencontre, c’est l’amertume qui domine chez le coach : « Il y a encore une fois énormément de déception et de frustration sur ce match. On savait que c’était le piège par excellence d’aller jouer une équipe qui est dernière du championnat. On voulait montrer, en évitant ce piège, que l’on avance. J’ai peu aimé notre comportement défensif. On a été absents dans le combat ce qui nous amène à une défaite logique même si l’on a marqué 27 buts. Beaucoup de déception car on a voulu être ambitieux pour atteindre un objectif très élevé et on se rend compte à mi-saison que nos ambitions s’éloignent de plus en plus. C’est rageant car on voit beaucoup de plaisir et de bonheur par moment avec ce groupe et à d’autres, on doit vivre ce genre de performances. Même si l’on est sur une série de défaite – mais des défaites face au PSG, St Raphaël ou Nîmes quand même – je ne pense pas que ce soit un manque de confiance mais plutôt un manque de maturité, de maîtrise qui nous amène à être en difficulté. Sans notre point fort, notre défense que l’on a voulu reconstruire avec nos valeurs, notre identité, c’est compliqué face à n’importe quelle équipe. Hier dans ce secteur-là, tout le monde a été fautif. On a montré que lorsque l’on est présents dans ce domaine, on a la capacité de se rapprocher des meilleures équipes du championnat. Par contre, hier, on a aussi appris que si l’on n’a pas notre point fort, on est vulnérable même face au dernier. Encore une fois, c’est un manque d’expérience et de maturité. Bien sûr, c’est collectif mais avant tout individuel. Ce qui est dommage c’est de ne pas avoir vu hier rejaillir des individualités qui auraient pu aider le groupe à se réveiller. En défense, tout le monde a été à côté du sujet. Dans ce championnat, il n’y a pas de petit match. On n’a pas su mettre les ingrédients nécessaires. En plus, on perd Koko (NAGY). Avec l’absence d’Oleg (GRAMS) et Pierre (SOUDRY) qui jouait blessé à l’orteil, ce sont aussi des choses pénalisantes sur le moment. » 
Si le portier russe et l’arrière droit reprendront l’entraînement la semaine prochaine, les nouvelles sont moins bonnes du côté de Kornél NAGY pour lequel une rupture du ligament postérieur est suspectée. Si le pronostic devait se confirmer, ce serait une très mauvaise nouvelle pour le joueur et pour l’USDK car il serait éloigné des terrains pendant plusieurs mois.
J12 LIDL STARLLIGUE : PONTAULT-COMBAULT 28-27 DUNKERQUE (15-17) 
Photo : Emmanuel Durieux
image_print

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer