D. Monteuuis: « On se retrouve toujours dans la joie et la bonne humeur »

L’USDK, c’est aussi une famille de bénévoles très investis et passionnés. Dominique MONTEUUIS en fait partie. Il est aussi au club depuis bientôt 20 ans ! Ce grand sportif est de toutes les bonnes aventures et amusent ses petits camarades comme personne, mieux qu’il ne sait ouvrir les bouteilles de champagne, apparemment…

Portrait/Interview:

Qu’est-ce qui t’a mené à l’USDK ?
Domi : « Je suis au club avec ma femme Corinne depuis la Coupe du monde 2001 ayant pour mission « placement spectateurs ». Avec l’inauguration des Stades de Flandres, l’équipe de France et 4 matches de Coupe du monde.»

Ton rôle au sein du club ?
D.M. : « Je pense avoir fait le tour des différentes « missions », de l’accueil du public au placement de spectateurs, à la sandwicherie (au début, c’était la préparation des sandwiches avec Papy et Mamy et d’autres personnes), de la petite réparation matérielle, faire Bobby la mascotte (de bonnes suées !), l’encadrement des jeunes pour le jeu à la mi-temps, servir au bar, mise en place et débarrasser les salons VIP… »

Parle-nous un peu de toi ?
D.M. : « Question sport, je n’ai jamais fait de hand en club. J’étais un footeux puis marathonien mais j’aime tous les sports et « l’esprit sportif « . Lors de mon travail, je faisais les postes et mon temps libre était consacré à la famille, aux sports et au bricolage.
J’ai eu la chance d’être retenu comme bénévole à l’Euro 2016 à Lille, pour la Coupe du Monde de hand 2017 au Grand Stade, aux matches et finale 2017 et finale 2018 de la Coupe Davis toujours à Lille.»

C’est quoi être bénévole pour toi ?
D.M. : « Être bénévole à l’USDK, c’est participer à un évènement sportif, rendre service au club, être en contact avec les joueurs, le staff, créer des liens avec les spectateurs et les bénévoles.»

L’USDK, c’est quoi pour toi ?
D.M. : « L’USDK, c’est d’abord une grande famille et du Président aux entraîneurs, aux joueurs, au personnel des bureaux, aux bénévoles, tous sont reconnaissants. Les retrouvailles pour la préparation des matches sont toujours agréables et il y en a toujours un pour amuser la galerie, dans la joie et la bonne humeur.»

Ton ou tes meilleurs souvenirs ?
D.M. : « La coupe du monde 2001 avec les supporters norvégiens, de vrais vikings ! Le titre de champion de France 2014, les matches de Ligue des Champions… mais chaque match réserve son lot de surprises ! »

As-tu une ou des anecdotes cocasses ?

D.M. : « Lors du sacre de Champion de France, pour « arroser » l’évènement à la fin du dernier match, il y avait une bouteille de champagne XXXL : un nabuchodonosor (15 litres !! ) Il fallait l’ouvrir sur le terrain avec les joueurs et les 2 400 spectateurs fous de joie ! Je m’y colle mais voilà que je casse le haut du bouchon ! Que faire ? Il y avait plein de monde qui regardait !! Surtout pas de tirebouchon sinon c’était « pan » et l’arrosage assuré ! Et c’est là qu’une pince est arrivée par hasard et j’ai « sabré  » le haut du goulot sans faire trop d’éclats ! Ouf ! Et c’était parti pour arroser le titre !»

image_print

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer