J07LSL Fenix 30-31 USDK

Les Dunkerquois sont allés s’imposer mercredi soir à Toulouse après une fin de match très tendue…

Grosse semaine pour les joueurs de l’USDK avec au programme deux rencontres à l’extérieur, en Lidl Starligue dans la Ville Rose puis en 1/8ème de finale de Coupe de la Ligue à Paris…

 

En début de semaine, Patrick CAZAL l’avait dit : « Il ne faut pas se tromper, le match le plus important de la semaine, c’est celui de championnat à Toulouse ! ». Les Haut-Garonnais en délicatesse avec un classement loin de leur vraie valeur depuis le début de saison avait la pression de la gagne et les Dunkerquois comptaient bien en profiter pour surfer sur une 2ème victoire consécutive face à un concurrent direct. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils se sont appliqués. Certes, tout n’a pas été parfait et c’est paradoxalement lors de leurs phases de supériorité numérique que les choses semblaient se corser pour eux notamment dans les 2 dernières minutes de la rencontre.

 

Devant au score pendant toute la 2ème période, on sentait une plus grande maîtrise des Dunkerquois qui toujours talonnés par les Toulousains ne perdaient pas le fil et restaient concentrés sur leur objectif du soir. Jusqu’à ces fameuses deux dernières minutes (26-29) où ils allaient à nouveau se retrouver à 7 contre 6 et prendre un 2-0 en moins d’1 minute. Après un dernier temps mort du coach, Reinier TABOADA allait planter son dernier but de la soirée. Il restait alors 1 minute de jeu et là, rebelote, les Dunkerquois allaient à nouveau encaisser un 2-0.

 

A 30-30 à 10 secondes de la fin, on commençait à se dire que les coéquipiers de Baptiste BUTTO allaient s’en mordre les doigts mais une faute sur l’arrière gauche cubain de l’USDK dans les toutes dernières secondes allait donner un jet de 7 mètres aux Dunkerquois. Le capitaine de l’USDK ne tremblerait pas pour délivrer son équipe qui aura tenu bon la barre malgré les diverses tempêtes tout au long du match et s’offre au final une victoire méritée.

 

S’il pointait logiquement le fait que son équipe n’aurait pas dû vivre une fin de rencontre si tumultueuse, le coach dunkerquois ne pouvait que saluer la ténacité et la combativité de ses hommes:« C’est un match où l’on a été courageux dans l’heure de jeu. On a effectivement eu une fin de match difficile qu’on n’a une nouvelle fois pas su tuer. Sur l’ensemble de la rencontre, on est très mauvais sur nos supériorités numériques. On sait ce que l’on va devoir travailler ces deux prochaines semaines. Mais heureux d’avoir gagné à Toulouse qui, je pense, ne restera pas longtemps à cette place au classement. Voir ce jeune groupe avoir quand même réussi à résister à la pression de ce match dans un climat pas évident face à une équipe plus expérimentée, ça montre que mes joueurs ont du caractère, du mental même si, encore une fois, les fins de match sont très compliquées. Mais au moins sur celle-là, on a su préserver l’essentiel c’est-à-dire la victoire ! » 

 

De quoi donner des ailes pour défier Paris samedi ? Patrick CAZAL reste lucide mais sait que son équipe n’a rien à perdre : « On va enchaîner sur un match de Coupe face à l’équipe qui est probablement la plus forte d’Europe en ce moment. On y va pour continuer à grandir, à prendre de l’expérience. C’est encore à l’extérieur mais quoi qu’il en soit, on va jouer notre chance à fond ! » 

 

J07 LIDL STARLIGUE TOULOUSE 30-31 DUNKERQUE (13-16) 

>>Les stats de la rencontre 

>>Les autres résultats de la J07

>>Le classement 

>>Les photos de Julia Pouligny 

Photo : Julia Pouligny

 

image_print

Oops...
No slides found, please add some slides