J13 LSL De belles choses face à l’ogre parisien

Les Dunkerquois défiaient le PSG à Paris mercredi soir à l’occasion de la 13ème et dernière journée de la première partie de saison d’une Lidl Starligue qui est maintenant en trêve jusque début février. Les joueurs de l’USDK ont dû faire sans Kader RAHIM, Haniel LANGARO et Dylan GARAIN blessés mais aussi sans leur coach Patrick CAZAL, rentré à la Réunion suite au décès de sa mère intervenu un mois après celui de son père.

C’est donc Arnaud CALBRY qui officiait sur le banc dunkerquois assisté du Responsable du Centre de Formation, Richard DEMARET. On savait que le match serait compliqué face au Champion de France en titre invaincu depuis ce début de saison en Lidl Starligue et qui fait largement la course en tête. L’objectif pour les Dunkerquois étaient de travailler et de se faire plaisir afin d’oublier la frustration des dernières rencontres.

Le début de match fut équilibré. Les coéquipiers de Kornél NAGY mettaient ce qu’il fallait d’engagement et trouvaient des solutions. Puis la machine parisienne s’est inexorablement mise en mode rouleau compresseur en fin de première période. Mais Arnaud CALBRY était satisfait du comportement de son équipe: « On a fait un match courageux dans un contexte pas forcément favorable avec l’absence de trois joueurs et celle de Patrick. Je souhaitais qu’on ait de l’ambition sur cette rencontre dans le caractère, par rapport à l’image que l’on voulait donner, par rapport aussi au fait que l’on doit préparer cette 2ème partie de saison. Il ne fallait pas galvauder la rencontre. J’ai trouvé que le match a été cohérent par rapport aux dernières sorties où l’on a montré deux visages. Ce qui nous a manqué, forcément, c’est cette capacité à pouvoir tenir l’intensité. On fait vraiment 20 très bonnes premières minutes. On aurait pu être un peu plus récompensés. On a joué beaucoup de trajectoires notamment dans le secteur défensif car tenir les duels sur une heure, c’était compliqué. Malheureusement, on n’a pas assez traversé ces ballons et Paris a souvent ramassé les 2èmes balles qui tombaient et on s’est fait punir. On n’a pas eu trop d’arrêts non plus, on n’a pas su leur mettre assez la pression et la qualité de Paris fait que tu te fais punir si tu leur laisses 30 centimètres. En 2ème mi-temps, c’est un peu pareil, on fait un bon premier quart d’heure, on revient à 7 buts. Après on explose un peu physiquement. On récupère des ballons mais on les perd vite. On rate les situations que l’on trouve à 6 mètres et c’est une somme de détails qui font qu’à l’arrivée, le résultat est mérité mais quand même lourd selon moi. Je suis satisfait en tout cas de la prestation et de l’engagement. On a su mettre de la qualité avec peu de rotations. Les responsabilités ont été prises par certains qui jouaient peu depuis un moment. Je pense à NYEMBO intéressant offensivement, à TABOADA qui a fait un match propre pratiquement une heure en défense et en attaque ou encore MARTINEZ qui a montré une nouvelle fois sa capacité à amener une rotation. Les cadres ont été aussi présents pour accompagner mais c’était vraiment un match difficile dans un contexte assez particulier. »

Les Dunkerquois se retrouveront pour un dernier entraînement vendredi matin. L’occasion de faire un premier bilan et de se dire bonnes vacances avant une trêve qui arrive à point nommé. Ils seront de retour aux Stades de Flandres le 7 janvier excepté les Internationaux partis en sélection.

J13 LIDL STARLIGUE PARIS 36-25 DUNKERQUE (20-12)

>>Les stats de la rencontre

>>Les autres résultats de la J13

>>Le classement

>>Le résumé du match :

Photo: Michel Guilbert

image_print

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer