J19- USDK-MHB: Entre déception et satisfaction

 

Dunkerque n’a pas démérité mais s’est incliné 34-28 face à Montpellier ce vendredi soir pour la 19ème journée de Lidl Starligue.
Après une première période prometteuse, les Dunkerquois ont craqué face au second du championnat.

 

Le défi était grand et les Dunkerquois l’ont pleinement accepté. Mais face à une équipe du calibre de Montpellier les temps faibles se paient “cash”. Et celui que les joueurs de Patrick Cazal ont connu au retour des vestiaires leur a été fatal. Car avant cela les joueurs de l’USDK ont tenu tête aux doubles champions d’Europe durant toute la première période. Dans la lignée de leur match contre Chambéry, les Dunkerquois ont fait preuve de générosité et d’envie dès le début de la rencontre.
Ils ont été récompensés de cette bonne entame en limitant Montpellier à 1 seul but sur les 5 premières minutes. Malgré le retour du MHB (4-4, 9’), ils ont continué de faire jeu égal avant de de laisser les Montpelliérains prendre les devants pour la première fois du match à la 28ème minute (13-14) après une exclusion de Tom Pelayo. Mais avec un seul but de retard à la pause (14-15) tout restait possible.

Les jeunes se sont montrés

« On avait oublié notre projet de jeu au vestiaire et on est punit dans les 10 premières minutes de la seconde période. » Le coach de Dunkerque a pointé le moment où ses joueurs ont perdu le match. Après la pause les doubles champions d’Europe ont nettement accéléré en profitant des erreurs dunkerquoises en défense (16-19 à la 35’ puis 19-24 à la 44’). Cependant les coéquipiers de Gabriel Nyembo (5/5 au tir) n’ont pas baissé les bras pour maintenir l’écart avec leurs adversaires du soir. Patrick Cazal en a même profité pour donner leur chance aux plus jeunes comme Dylan Tossain (2/2) ou Victor Regnier, et a apprécié leurs rentrées. « les jeunes ont fait plutôt jeu égal, j’ai aimé notre jeunesse, ils ont montré qu’on avait raison de leur faire confiance.» L’un d’entre eux Gabin Martinez a lui aussi apporté au collectif (4/8) mais ressortait malgré tout légèrement déçu de ce match. « On a eu un bon état d’esprit et on a jamais rien lâché, si on avait tenu un peu plus longtemps peut être qu’on aurait pu espérer un résultat. » L’entraineur de l’USDK attend justement que ses joueurs soient maintenant capables de garder le même niveau de jeu sur toute la durée du match. « On a un jeu qui est cohérent avec une équipe qui a du talent, j’aimerais arriver à jouer 60 minutes. » Ils auront l’occasion de montrer le même état d’esprit contre Toulouse dès mardi à domicile.

>Le résumé vidéo de la rencontre

>Les stats de la rencontre

>Les autres résultats de la J19

>Le classement

 

image_print