Le premier maillot

On continue notre plongée aux origines du club avec Régis GIUNTA qui nous parle du premier maillot…

Je me souviens du premier maillot que j’ai porté, comme de mon premier amour, un souvenir ému et plein de tendresse. Un premier match officiel contre l’école Langevin de Saint Pol sur Mer. Quelle fierté pour mon premier match de recevoir de la main du coach Jean Marie DECEUNINCK la précieuse tunique : je m’en souviens comme si c’était hier, elle était jaune avec un chevron rouge (c’est le maillot qu’on aperçoit sur la toute première photo de la cour d’école). Notre entraîneur avait acheté, et de sa poche, un stock d’une dizaine de ces maillots (de mémoire chez Cabanon près de la gare). Il n’y avait que 10 maillots… et pour 2 équipes (une équipe de benjamins et une équipe de minimes). Quand les 2 équipes coachées par Jean Marie jouaient le même jour, bienheureux nous étions si nous jouions « en prem’s » avant les minimes. Sinon, on les récupérait un brin humides de la sueur des grands (eh oui, les normes sanitaires n’étaient pas très strictes à l’époque). Et si nous étions 11, eh bien le changement de joueur s’accompagnait d’un transfert de maillot du sortant vers l’entrant.

Quand les minimes ont grandi, devenus cadets… et comme c’était une équipe de costauds, il a fallu d’autres maillots plus amples. Jean Marie DECEUNINCK faisait également partie à l’époque de l’USD athlétisme et il récupérait pour les matchs de cadets les fameux maillots rayés bleu et blanc des athlètes. D’ailleurs les plus doués de l’équipe de hand doublaient le week-end dans des compétions d’athlétisme : les petits rapides au sprint, les endurants au cross, les « grandes tiges » au saut en hauteur et les « bras » au lancer de javelot !

A l’époque, les passerelles d’un sport à l’autre étaient légion. Ainsi, Philippe COIN, un des grands demi-centres du club venait du basket. Tout comme un certain Christian DEVOS, actuel président du BCM Gravelines qui avant de connaître une brillante carrière d’entraîneur s’était essayé au Hand avec un certain succès… il jouait pivot et gaucher en plus, ce qui est rare pour le poste !

Quand je vois aujourd’hui tous nos minots de l’USDK arborant de superbes tenues, et certains, même à l’école de Hand des 6-9 ans, s’entraînant avec des réplicas des maillots des pros, je ne peux m’empêcher de repenser aux fameux maillots jaunes à chevrons rouges…

A suivre

image_print

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer